Qu’est-ce que le Métabolisme?

Le terme “métabolisme” a été beaucoup abusé ces jours-ci.

Vous êtes conscients que si votre métabolisme est trop lent, il pourrait vous occasionner un gain de poids. Mais qu’est-ce que ça signifie exactement?

Techniquement, “métabolisme” est le mot pour décrire toute réaction biochimique dans votre corps. C’est la façon dont vous convertissez les nutriments et l’oxygène en source d’énergie pour tout ce que vous faites.

Votre corps a une capacité incroyable de grandir, guérir et généralement rester vivant. Sans cette merveilleuse biochimie, vous ne serez pas en vie.

Le “Métabolisme” influence la façon dont les cellules de votre corps…

  1. Réagissent aux activités que vous contrôlez (ex.: activité physique, etc.)

  2. Réagissent aux activités que vous ne contrôlez pas (ex.: battement du cœur, cicatrisation, traitement de nutriments et toxines, etc.)

  3. Réagissent au stockage d’énergie excédentaire pour plus tard

Lorsque vous combinez tous ces processus à votre métabolisme, vous pouvez imaginer comment ces processus peuvent soit travailler trop vite, trop lentement ou parfaitement.

Ce qui nous amène au “rythme métabolique”.

Rythme métabolique

Ceci est la vitesse à laquelle votre métabolisme travaille. Il est mesuré en calories (oui, ces calories!).

Les calories que vous consommez sont utilisées de l’une de trois façons:

  • À titre d’énergie pour efforts physiques (exercice et autre activité).

  • À titre de chaleur (venant des réactions biochimiques).

  • À titre de réserve (surplus de calories non dépensées stocké sous forme de gras).

Tel que vous pouvez l’imaginer, plus de calories vous brûlez en travaillant ou en générant de la chaleur, plus il est facile pour vous de perdre du poids pour de bon, puisqu’il n’y aura plus autant de calories en surplus à stocker pour plus tard.

Il y a quelques méthodes pour mesurer votre taux métabolique. Il y a le TMR (taux métabolique au repos), qui représente la quantité d’énergie utilisée par votre corps lorsque vous n’êtes pas physiquement actif.

Il y a aussi le TDEE (dépense énergétique quotidienne totale), qui mesure le TMR ainsi que l’énergie dépensée pour travailler (ex.: exercice) et ce, sur une période de 24 heures.

Qu’est-ce qui affecte votre rythme métabolique? 

En un mot: beaucoup!

La première chose qui vous est peut-être venue à l’esprit est votre thyroïde. Cette glande sécrète des hormones pour dire à votre corps “d’accélérer” le métabolisme. Bien sûr, plus il y a d’hormones thyroïdiennes, plus vite ce travail s’effectuera, et plus vous brûlerez de calories.

Mais ce n’est pas le seul élément qui affecte votre taux métabolique.

Votre taille compte aussi!

Les gens plus larges ont des taux métaboliques plus élevés; mais votre composition corporelle est cruciale!

Les muscles plus actifs ont besoin de plus d’énergie que les tissus adipeux. Donc, plus votre masse musculaire est grande, plus votre corps brûlera d’énergie et plus votre rythme métabolique sera haut. Et ce, même sans exercice.

C’est exactement pourquoi la musculation est souvent recommandée lors d’un programme de perte de poids. À travers la musculation, vos muscles brûlent les calories à votre place.

La réalité est que souvent, en perdant du poids, le taux métabolique ralentit, ce qui ne doit pas se passer. Vous devez donc contrer cela avec plus de masse musculaire.

L’exercice aérobique augmente aussi temporairement votre taux métabolique. Vos muscles brûlent de l’énergie afin de bouger, donc ils “travaillent”.

Le type de nourriture que vous mangez affecte aussi votre rythme métabolique!

Votre corps brûle des calories pour absorber, digérer, et métaboliser votre nourriture. C’est ce que l’on appelle “l’effet thermique de la nourriture” (TEF).

Vous pouvez l’utiliser à votre avantage dès que vous comprenez comment votre corps métabolise différents aliments.

Les lipides, par exemple, augmentent votre TEF de 0-3%; les glucides l’augmentent de 5-10%, et les protéines l’augmentent de 15-30%. En échangeant quelques lipides ou glucides pour des protéines maigres, vous pouvez légèrement augmenter votre taux métabolique.

Un autre avantage de la protéine est qu’elle aide vos muscles à se développer. En travaillant et en nourrissant vos muscles correctement, ceux-ci vous aideront à perdre du poids de manière durable.

Et n’oubliez pas le lien corps-esprit. Il y a énormément de recherche démontrant l’influence que le stress et le sommeil peuvent avoir sur le taux métabolique.

Ceci est la pointe de l’iceberg quand ça vient au métabolisme et la façon dont plusieurs éléments peuvent contribuer à augmenter (ou diminuer) votre taux métabolique.


Recette:

Cliquez ici pour obtenir notre recette de « Poitrines de poulet rôties au citron et aux herbes« , facile à préparer, riche en protéines et qui aidera à survolter votre métabolisme.


Références:

Vous avez des KILOS en TROP?

Faite appel au programme Metabolic Balance®!

Ce programme provenant de l’Europe a été conçu par des médecins et des scientifiques spécialistes en nutrition.

Le plan de nutrition personnalisé est basé sur vos résultats sanguins et l’analyse de vos données personnelles.

Cliquez ici pour en connaitre davantage sur le programme de métabolic balance.