Agents de conservation des aliments

Un agent de conservation est une substance ajoutée à un aliment pour le faire durer plus longtemps, pour le “conserver”.  Les agents de conservations sont ajoutés à des aliments qui se dégradent rapidement. Aujourd’hui, ils se retrouvent dans toutes sortes de produits aux supermarchés.

Ces agents de conservation fonctionnent de différentes façons pour préserver les aliments. Certains préviennent la croissance de bactéries et de moisissure. D’autres empêchent des lipides plus délicats de rancir.

Il y a tellement d’agents de conservation dans notre alimentation.  Malgré le fait qu’ils doivent être “approuvés” avant d’être ajoutés aux aliments, ça ne veut pas dire qu’ils sont toujours garantis d’être propres à la consommation. Et ça ne veut pas dire que l’aliment est sain.

Pour commencer, la nourriture contenant des agents de conservation sont plus transformés et moins nutritifs… pas exactement des aliments sains. C’est pourquoi vous devriez éviter les aliments contenant des agents de conservation même si ceux-ci ne vous gênent pas.

Parlons un peu des agents de conservation les plus communs.

Le sel

Eh oui! Le sel.

Fait intéressant: le terme “salary” est dérivé du latin et veux dire “salt”. On croit que son origine est issue des anciens Romains qui payaient leurs employés en leur permettant d’acheter du sel. Une autre possibilité de l’origine est qu’ils étaient payés pour conquérir et/ou surveiller les mines/routes de sel. Que ce soit l’une ou l’autre des explications, le sel était recherché parce qu’il aidait à préserver les aliments avant l’invention du réfrigérateur.

Actuellement, avec les réfrigérateurs et congélateurs dans toutes les maisons, épiceries et camions réfrigérés, le sel n’est plus aussi nécessaire pour préserver la nourriture. Mais nos papilles gustatives en désirent toujours! Le Nord Américain moyen consomme plus de 3400 mg de sodium par jour, dépassant largement la quantité recommandée de 2300 mg/jour. Et la majorité de ce sodium est contenu dans les aliments transformés.

Selon Harvard Health :
« … la diminution de consommation de sel (sel de table contenant seulement sodium, chlorure et iode), baissera la pression sanguine, réduisant ainsi le risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et par conséquent, sauver des vies.”

Le sel est donc un agent de conservation beaucoup trop commun, et nous ferions mieux avec moins.

Nitrites (nitrates et nitrosamines)

Les nitrites sont des agents de conservation ajoutés aux viandes transformées. Ils ne sont pas mauvais par eux-mêmes, mais ils peuvent être transformés en une substance chimique nocive qui s’appelle “nitrosamine”. Les nitrites forment des nitrosamines quand ils sont cuits à feu vif et même quand ils sont exposés à un milieu acide dans l’estomac. Les nitrosamines sont aussi des carcinogènes retrouvés dans la fumée de cigarette.

On ajoute des nitrites à la viande pour garder une couleur rose-rouge et pour éviter qu’elle ne brunisse : en particulier dans le lardon (bacon), le jambon, les saucisses et les viandes froides préparées. Vu que les nitrites peuvent se transformer en nitrosamines, les nitrites sont perçus comme les “malfaiteurs”.

À noter que les viandes transformées sont associées au cancer du côlon. Est-ce à cause des nitrites? Peut-être. Mais en tout cas, il est confirmé que les nitrosamines sont dangereux pour la santé.

Nous savons maintenant que les nitrosamines (dérivées de nitrites) sont les véritables “malfaiteurs” et qu’ils sont générés à partir de nitrites cuits à feu vif. Mais que sont les nitrates?

Les nitrates sont naturellement présents dans beaucoup d’aliments sains, tels les légumes. Leur teneur est particulièrement haute dans les betteraves. Il arrive que nos enzymes ou nos bactéries intestinales changent ces nitrates en nitrites. Mais soyez rassurés, ils forment très rarement des nitrosamines, qui eux sont les réels “malfaiteurs”.

BHA & BHT

Avez-vous déjà vu cette phrase écrite sur certains produits : “BHA/BHT ajouté au matériau d’emballage pour conserver la fraîcheur du produit”? Peut-être sur des boîtes de céréales ou des paquets de gomme à mâcher? Pouvez-vous deviner comment ces composés conservent la fraîcheur du produit…? Évidemment, ils sont des agents de conservation!

Le BHA (butylhydroxyanisol) et le BHT (butylhydroxytoluène) sont des antioxydants ajoutés à de nombreux aliments transformés. Essentiellement, les BHA et BHT empêchent les lipides de rancir. Sont-ils sécuritaires? Eh bien, ils sont approuvés comme agents de conservation, mais en petite quantité. Des études ont néanmoins démontré qu’une grande quantité de ces substances peut entraîner des cancers chez les animaux. Alors, rappelez-vous qu’ils sont ajoutés aux aliments transformés pré-emballés, et évitez-les du mieux que vous pouvez.

Conclusion

Il y a énormément d’agents de conservation dans notre chaine alimentaire. Ces composés agissent en prévenant la croissance de bactéries et de moisissure, ou en empêchant les lipides de rancir. Ils sont surtout présents dans les aliments transformés. Si vous désirez les éviter, mangez des aliments frais et complets.

J’espère que ces informations vous donneront envie de lire la liste d’ingrédients qui ce trouve dans les aliments que vous consommez.


Recette:

Cliquez ici pour obtenir notre recette de « Croustilles de Kale » qui est sans agents de conservation.


Références:

Vous avez des KILOS en TROP?

Faite appel au programme Metabolic Balance®!

Ce programme provenant de l’Europe a été conçu par des médecins et des scientifiques spécialistes en nutrition.

Le plan de nutrition personnalisé est basé sur vos résultats sanguins et l’analyse de vos données personnelles.

Cliquez ici pour en connaitre davantage sur le programme de métabolic balance.